Groupe Financier des Bois-Francs
Investissement Groupe Financier des Bois-Francs

Planifier sa retraite

Le régime enregistré d'épargne-retraite (REER) est spécialement conçu pour vous constituer un revenu de retraite. Il est avantageux parce que vos cotisations vous donnent droit à une déduction fiscale et qu'elles génèrent des revenus de placements à l'abri de l'impôt. Lorsque vous retirez vos fonds, à votre retraite, ceux-ci deviennent imposables. Toutefois, le taux d'imposition applicable est moindre puisque, en général, votre revenu de retraite est moindre aussi. Le montant que vous pouvez investir dans votre REER cette année est déterminé en fonction du revenu que vous avez gagné l'année dernière. Il peut atteindre 18 % de ce revenu moins le facteur d'équivalence, pour un maximum de : 24270 en 2014, 24930 en 2015 et indexé par la suite.

Il vous est possible de contribuer à votre REER jusqu’à la fin de l’année de votre 71e anniversaire. Vous pourrez ensuite disposer de vos fonds en convertissant votre REER en un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou en un autre revenu de retraite, comme une rente.

Selon vos besoins et vos objectifs de placement, plusieurs options d’investissement s’offrent à vous lorsque vous contribuez à un REER, notamment :

  • les fonds communs de placement (appelés fonds mutuels) 1
  • les fonds avec garantie à l'échéance (gérés par des compagnies d’assurance-vie)
  • les placements garantis (Certificats de placement garantis)
  • les actions et les obligations. 2
À quel âge pouvez-vous commencer à cotiser à un REER ?
Vous pouvez commencer à cotiser à un REER dès que vous avez un revenu admissible et que vous avez atteint 18 ans. Plus tôt vous commencez à épargner et plus rapidement vos épargnes travaillent pour vous. Si vous commencez à cotiser à 25 ans plutôt qu'à 35 ans, par exemple, vos placements fructifieront plus longtemps et généreront des revenus plus importants, même si vos versements sont moindres.
Conseils pour maximiser vos REER

Cotiser à un REER comporte un double avantage : vos cotisations vous permettent de bénéficier de déductions fiscales intéressantes et vos revenus de placements (intérêts, dividendes, gains en capital) s'accumulent à l'abri de l'impôt jusqu'à ce que vous retiriez les sommes accumulées.

Plus vous commencez tôt à cotiser, plus vous tirez d'avantages de votre REER. Vos revenus de placement fructifieront avec le temps pour vous procurer des ressources additionnelles à la retraite.

Cotisez régulièrement.

Il est plus facile de verser une petite somme chaque mois que de réunir une somme plus importante à la fin de l'année. De plus, si vous effectuez vos versements dès le début de l'année, votre argent commence à fructifier plus tôt et votre REER croît plus rapidement.

Cotisez chaque année.

Omettre de cotiser pendant une année peut vous priver d'importants revenus de placements générés par l'intérêt ou un rendement composé.

Investissez le montant maximum admissible.

Vous profiterez ainsi d'une économie d'impôt avantageuse.

Lorsque vous prenez votre retraite, les régimes d'État remplacent une partie de votre revenu d'emploi. Vos épargnes personnelles et votre régime complémentaire de retraite sont de bons compléments à ces régimes.

1 Un placement dans un fonds mutuels peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les placements dans des fonds mutuels ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir. Les fonds mutuels sont offerts exclusivement par l’intermédiaire de représentants en épargne collective inscrits auprès d’Investia Services Financiers inc. (Investia) et Investia ne fournit et ne distribue aucun conseil ou produit autres que ceux directement liés à la vente de fonds mutuels. Si le représentant fournit ou offre d’autres conseils ou services, il doit détenir les permis nécessaires et traiter avec des entités (autres qu’Investia) dûment inscrites auprès des autorités compétentes.
2 Par le biais d’un conseiller en placement

Les programmes provinciaux

Vous pouvez trouver, auprès du gouvernement de votre province ou territoire, une aide complémentaire aux prestations fédérales. 

Le Régime de rentes du Québec 

La rente de retraite du Régime de rentes du Québec est destinée aux Québécois ayant cotisé pendant au moins un an au Régime. Elle est déterminée en fonction des revenus gagnés au cours de votre carrière et de l'âge que vous avez au moment où vous commencez à en bénéficier. Vous pouvez la recevoir dès l'âge de 60 ans. Le Régime verse également une rente de conjoint survivant et une rente d'invalidité aux personnes admissibles.

Les programmes fédéraux

La pension de Sécurité de la vieillesse 

Si vous êtes âgé de 65 ans ou plus, citoyen canadien ou résident, et que vous avez vécu pendant au moins 10 ans au Canada après l'âge de 18 ans, vous avez probablement droit à une pension de la pension de la Sécurité de la vieillesse. Le montant de la pension est le même pour tous, mais réduit pour les individus ou les couples dont les revenus sont élevés. Certaines personnes peuvent se prévaloir également du Supplément de revenu garanti, de l'Allocation au survivant ou des prestations du gouvernement fédéral pour les personnes à faible revenu. 

Supplément de revenu garanti (SRG) 

Le Supplément de revenu garanti assure un revenu additionnel aux personnes âgées à faible revenu vivant au Canada. Le SRG s'ajoute à la pension de la Sécurité de la vieillesse. Pour avoir droit au SRG, vous devez recevoir la pension de la Sécurité de la vieillesse et satisfaire aux exigences relatives au revenu expliquées plus bas.


investia Groupe financier des Bois-Francs